Histoire de l'Agence des Sables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de l'Agence des Sables

Message par Ekeia le Lun 31 Aoû - 15:58

L’Agence des Sables


L’Agence des Sables n’a pas toujours été. Elle n’est venue qu’après la désolation, après la fin d’un temps. Avant la gloire, la chute. Avant la fortune, l’infortune. Ceci est son histoire…

Livre 1 :
Chapitre 1 :


Tout commença sur une petite planète de la bordure extérieure, Tatooine. En ce temps-là un dénommé Shabin remplissait un rôle de bourreau et considérait Tatooine comme son terrain de chasse. Il lui semblait évident que gagner sa vie n’était pas une mince affaire ; les mauvais payeurs, les doubles jeux pour s’emparer de territoires arides, les dettes de jeux…

Un jour Shabin eut idée de fonder une confrérie de chasseurs. Grâce à des rencontres, sous la bonne étoile de Dame fortune, avec des contrebandiers et des mercenaires qui ne se soldaient que par le retentissement des blasters et des poignées de mains entre deux cantinas. Ainsi naquit les Bounty hunters. Ils voguaient de dune en dunes, coupant des têtes pour récupérer les crédits qu’elles représentaient. Sans ennemis majeurs, hormis un homme des sables du nom d’Orrih qui fut rapidement exécuté, Shabin prospérait prudemment aux abords de la mer de dunes.

Hélas la concurrence fini par nuire à la confrérie, et rendit quelques chasseurs de l’équipe aux sables. Coup de poignard dans le dos, un blaster dissimulé sous un long manteau, une détonation thermique au cours d’un banquet… Rien, aucun membre des Bounty hunters n’échappait aux concurrents.
Dépassé par les événements Shabin ne vit pas arriver le piège préparé à son égard. Aux abords du spatioport de Mos Ila il fut pris dans une altercation afin de détourner son attention et l’assommer par derrière. Il se réveilla plus tard, couché et ligoté derrière des caisses affublées du logo de contrebande de Rishi. Jaillit alors de nulle part un jeune chasseur et ami fidèle de Shabin, Bakarra. Celui-ci n’eut aucun mal à se défaire de la garde postée à l’entrée de la cellule de fortune de son ami.

Shabin demanda à son ami ce qu’étaient devenus les autres. Bakarra dû lui apprendre, non sans tristesse, que les autres chasseurs s’étaient enfuis aux quatre coins de la galaxie de craintes de représailles. Quant au commanditaire du rapt il n’y en avait aucune trace. Les deux hommes se firent alors passés pour disparus ou morts et embarquèrent à bord d’un vaisseau cargo en direction de Rishi, la planète sans foi ni loi.
Chapitre 2 :


Quelques semaines étaient passées depuis l’arrivée discrète des deux chasseurs sur Rishi. Alors qu’ils discutaient entre eux, à haute voix, devant une cantina, un contrebandier vint à leur rencontre. Il se nommait Gwyn’ro, un twi’lek de bas étage mais bien renseigné sur les activités illégales proliférant dans le secteur, en particulier celles rapportant gros.

Gwyn’ro parvint à gagner la confiance des deux chasseurs. Il faut dire qu’une fois à l’intérieur d’une cantina les masques tombent aussi vite que les verres. Le twi’lek annonça avoir un marché à leur proposer : il les conduit à un ami qui les rendra riche à conditions d’éliminer les deux gars, accoudés au comptoir, qui fixent le groupe. Shabin releva que les deux hommes ressemblaient à des chasseurs de prime et demanda à Gwyn’ro combien valait sa tête, ce qu’il s’était bien gardé de se dire. Celui-ci répondit que sa tête ne valait rien à côté du prix qu’ils obtiendraient à travailler pour lui. Marché conclu, murmura Bakarra, avant de laisser glisser une grenade incendiaire le long du mur en direction du bar. Shabin prit soin de pousser leur nouvel ami sous une table pour le protéger de l’explosion. Les trois comparses ne se relevèrent que plus tard, après que la fumée ne se soit dissipée. Shabin empoigna Gwyn’ro pour le faire parler : « alors on t’écoute. Parle sinon nous nous régalerons d’un énième vert avec les crédits de ta tête ! ». Le Twi’lek sortit son holocommunicateur sur la fréquence automatique d’un homme au visage caché affirmant travailler pour feu Vogga le Hutt…
Chapitre 3 :


Plus qu’étrange, ce mystérieux contact proposa aux trois intrépides de le rejoindre sur Nar Shaddaa. Shabin et Bakarra n’eurent jamais la chance de croiser ce personnage. Mais celui-ci pour les remercier d’avoir épargné Gwyn’ro leur servi sur un plateau toutes les informations et contacts pour faire fortune sur la lune contrebandière. Du moins c’est ce qu’ils pensèrent…
Il laissa tout d’abord, dans un casier du spatioport, un dossier rempli de têtes recherchées. Puis, dans une cantina, sous une table, collé au plateau de celle-ci, une carte d’accès aux données non rendues publiques par le SIS qui avait la main mise sur certains renseignements tenus secrets. Sans hésiter les deux chasseurs se mirent à exécuter les premières personnes du dossier. Ces cibles n’étaient rien d’autres que celles des contrats inachevés de l’homme derrière l’holocom.

Les deux amis étaient de retour sur les devants de la scène. Faisant parler d’eux et de leurs prestations musclés jusque dans les cartels les plus dangereux de la planète. Et alors qu’ils s’attendaient à être de nouveaux pourchassés par la concurrence, Shabin et Bakarra étaient jugés utiles pour le bien de l’argent sale circulent sur Nar Shaddaa.

Gwyn’ro, en remerciement de l’avoir épargné, leur jura fidélité et devint un informateur crucial. Il prit même le soin d’organiser une brève rencontre entre quelques cartels déjà bien pourvus en hommes de mains afin que les deux mercenaires aient leur part du gâteau en devenant une entité à part entière pour se lancer sans frein dans la chasse à la prime et que tout le monde y trouve son compte.
Chapitre 4 :

L’un des cartels, réputé pour ses hommes barbares, avait déjà travaillé avec un ancien membre des Bounty sur Tatooine : Jugost. Ce soutien aidant, Shabin prit la décision, avec l’accord des cartels des alentours, de rester sur Nar Shaddaa et y fonder une toute nouvelle agence de chasseurs de primes : l’Agence des Sables.

Deux au départ puis, rallié par le vieux Jugost qui fut recontacté, ils recrutèrent de jeunes mais valeureux mercenaires, chasseurs et même de pseudos agents impériaux venus s’enrichir aux côtés de l’Agence. Quelques années passèrent et Shabin fit l’acquisition d’un bureau pour y implanter le groupe.


(L'histoire de l'Agence a vocation à s'étendre au fil des rp. Nous devons l'introduction à l'Agence à Shabin, je n'ai que peu retravailler la mise en forme. Bien sûr les événements relatés ne vous sont pas nécessairement connu mais il serait dommage de ne pas partager une histoire pour cela. Pour les informations que vous souhaiterez connaître en rp sur l'Agence vous êtes priés de demander à Shabin ou Ekeia.)

Ekeia
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 08/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum